un grain de sable dans l'océan un grain de sable dans l'océan
Ceci est un forum ou vous pouvez poster toutes vos créations dans l'intérêt de recevoir des critiques constructives quand à votre création, quelle soit musicale, littéraire ou graphique.
un grain de sable dans l'océan
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

[TFO : Livre 1] Chapitre 1

 
Répondre au sujet    un grain de sable dans l'océan Index du Forum -> Litterature -> Livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nogusha
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 122
Localisation: Savoie
rang: Novice
Points: 139
Points/messages: 1,14

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 20:26 (2010)    Sujet du message: [TFO : Livre 1] Chapitre 1 Répondre en citant

Chapitre 1 : à feu et à sang
Le vent soufflait si fort sur la lande qu’il faisait ployer les champs de blés, il faisait froid, malgré le soleil qui avait tapé très fort toute la journée. Une agréable odeur de jasmin flottait dans l’air.
Depuis ce matin, j’étais au travail, faucher le blé, surveiller le troupeau de mouton, j’étais incroyablement lasse de cette vie. Je m’assis au pied d’un arbre, et regarda un des moutons de mon père adoptif, laissant vagabonder mes pensées sur mon origine.
Tout ce que je savais, c’est que ma mère à un jour trouvé un petit bébé sur le pas de sa chaumière et qu’elle avait décidé de le garder pour aider aux champs, la suite n’avait été qu’enfer pour moi, depuis mon plus jeune âge, mon ordure de père avait décidé que j’étais son objet, il m’utilisait pour faire toute les corvées sous prétexte que je lui étais redevable de pas m’avoir laissée crever dehors lorsqu’ils m’ont trouvée. Cette pensée me faisait enrager, je pris un bâton et frappa un des moutons de mon père à mort, je dirais que c’était un loup qui passait par la qu’à fait le coup.
Je m’appelle Nogusha, selon mes parents j’aurais environs 19 ans, cela fait bientôt 10 ans que je supporte une vie d’enfer et je supporterais la même vie jusqu'à ma mort.
Je m’allongea dans l’herbe, mon regard se perdit dans les nuages clairs du crépuscule, ça allait être l’heure de rentrer me faire gueuler dessus par cet enfoiré qui se fait appeler mon père.
Je rassembla le troupeau et le rentra dans l’enclos, j’entrai dans la chaumière et fit le diner, comme d’habitude.
Je n’étais jamais assez rapide pour les gens qui m’ont élevés ce qui me valu une bonne paire de claques. A cet instant, la rage m’envahit, je sentis en moi une nouvelle force et, pour la première fois de ma vie, je me rebellai, j’attrapai la poêle brulante et l’abattit avec force sur le crane de l’homme se tenant devant moi, il mourut sur le coup, s’étala par terre dans un souffle, alertée par le bruit, sa femme rentra dans la petite cuisine, me toisa, puis prise de folie elle se jeta sur moi. Une colère incommensurable monta en moi et des flammes sortirent de tout les pores de ma peau, faisant partir en cendre la chaumière ainsi que mes parents adoptifs et accessoirement les vêtements que je portais sur moi mais cela était secondaire, à ce moment je réalisai, j’étais libérée !!! Une sourde exultation monta en moi, je hurlai ma joie et regardait mes mains, elles étaient incandescentes, pourquoi ? Je n’en savais rien, mais une chose était sure, le feu était en moi, je tournai mon regard vers la lune et hurla :
« Le feu est en moi et jamais il ne s’éteindra !!! Je détruirais tout, j’éliminerais tout ceux qui se mettront en travers de ma route, je retrouverais mes vrais parents et leur ferait payer mes années de souffrances !!! » Je hurlai en rigolant, tel un affront aux dieux eux-mêmes puis, lentement, tranquillement, je me mis en route vers le village le plus proche, peut-être aurais-je des informations sur ma naissance et sur ce feu qui avait soudainement décidé de bruler en moi.
Arrivée au village, je me rendis à la taverne, je fis sortir des flammes de mon corps et m’adressa au peuple effrayé :
« - Toute mes salutations, je me nomme Nogusha vous me connaissez surement, répondez à une seule et unique question et j’épargnerais votre vie. Que savez-vous de ma naissance ? »
Un vieil homme s’adressa à moi
« - est tu devenue folle Nogusha ? Ou sont tes parents ? Pourquoi des flammes sortent-elles de ton corps ? Et pourquoi est tu entièrement nue ?
- Mes parents son morts vieil homme, je les ais tués en guise de revanche, ils m’ont pourri la vie, j’ai fait en sorte de pourris la leur, comment je les ais tués ? Avec ce feu qui brule en moi depuis peu, maintenant, si vous ne voulez pas rejoindre mes parents adoptifs, répondez à ma question ! » Lançais-je à l’assemblée éberluée. Le vieil homme se reprit, et me dit
« - bien, tu auras ce que tu veux, alors voila, la nuit ou tes parents t’on trouvée j’étais avec eux, sur le chemin nous avions aperçus une caravane aux couleurs de la capitale tu devrais commencer tes recherches la bas, mais aussi tu devrais t’inquiéter sur l’origine de tes pouvoir, et surtout, sur l’abomination que tu es devenue
-dommage vieil homme, tu m’as donné de fort précieux conseils mais je n’ai pas apprécié la fin… Adieu ! »
Sur ces mots je déchaîna ma colère, j’était comme possédée, je dirigea les flammes sur les clients de la taverne, et sur le vieil homme en particulier, s’éleva ensuite en concert de cris qui me mit en extase, je jouissais de leurs souffrances, je me repaissais de leurs tourments mais tout se finit trop tôt, la taverne s’écrasa, j’était seule au milieu des cendre, je me tourna ensuite vers la ville, et, recherchant ce plaisir inimaginable que m’avait apporté la destruction de la taverne, je mis le feu au village, Une agréable odeur de chair brulée embauma l’air puis tout fut fini, je fit le tour des décombres, trouva de l’argent, beaucoup d’argent, je pris le tout et partit.
Le monde subirais la revanche !!!

_______________________________________________


Du sang, encore et toujours. Cela fait combien de temps que le seul but de ma vie est de verser du sang, peut-être trop longtemps, mais que pourrais-je faire d’autre. Au moins, je suis utile à mon pays.
On ne peut pas dire que ma vie fut longtemps éloignée de la mort. Je dirais même que depuis ma naissance je n’ai cessé de flirter avec elle. Je suis né dans les ruelles sombres de la capitale de Noravan. La, j’ai vite dû apprendre à me débrouiller pour ma survie et celle de ma mère. Je savais à
peine marcher que, déjà je me déplaçais de toits en toits commettant de petit larcins par ci par la. J’ai vite développé certaines capacités pour le vol et le cambriolage et devint vite renommé parmi les miens pour ces capacités. Même les plus grands éprouvaient du respect pour mes capacités, malgré mon jeune âge.
Peu après mon dixième anniversaire, ma mère mourut, rongée par la vermine, pendant que les nobles se vantaient que la crasse avait quitté leurs beaux quartiers. Ma hargne et ma colère contre eux ce jour la fût telle que je décida d’aller cambrioler chez l’un d’entre eux, je m’en savais capable, j’y était déjà allé maintes fois, mais ce coup ci, ce serait un proche du roi qui serait la victime.
Ce fût peut-être une erreur, ou peut-être pas, j’avais décidé de passer par les toits, de descendre par la façade la moins exposée et de rentrer en faisant coulisser le loquet d’un des volets en espérant que la bâtisse ne fut pas encore équipée de fenêtres… jusque la, le plan se passa sans difficultés, mais c’est en entrant que tout se compliqua, la pièce était infestée de pièges qui dépassaient toutes mes capacités. Rapidement je me retrouvai coincé, car le volet était équipé de ressorts qui se rigidifiaient lorsqu’ils se retendent, de telles façons que je ne pouvais plus les rouvrir. Et c’est, bloqué dans cette pièce, que je fis la connaissance avec celui qui deviendrait mon mentor, Cernosse le chef assassin de nôtre roi.
Il fut fort surpris de voir de quelle façon je m’étais débrouillé pour arriver jusqu’ici, si bien que, plutôt que de me faire couper la main comme un voleur, il décida de me prendre sous sa coupe.
Sans me vanter, j’étais le meilleur qu’il n’eut jamais eu. A quinze ans, il me donna ma première mission, consistant à tuer discrètement et à dissimuler le meurtre en accident d’un noble qui transmettait des informations sur la défense du pays au plus offrant. Je l’accomplis parfaitement et dans la plus grande discrétion.
Mon mentor m’enseigna aussi la lecture et l’écriture, ainsi qu’a compter et calculer et enfin, à bien me comporter en société. Même si je ne devais m’y présenter que dans la plus forte nécessité. Ces apprentissages la furent plus compliqués.
Dix-huit longues années se sont déroulées depuis ma rencontre avec Cernosse. Je me retrouve désormais dans une villa du Nord d’Hystral, devant le cadavre d’un des conseillers du Souverain Hystrian IV. Celui-ci posait des problèmes dans les relations entre Hystral et Noravan. Il n’était pas très séduisant de son vivant, dans sa mort non plus vous allez me dire, avec un nez arraché les oreilles coupées et le ventre déchiré selon un angle spécial… Fou serait celui qui le trouverait beau.
J’essuyai mes dagues recourbées avec le chiffon que j’utilise habituellement pour ça, puis les rangea dans le fourreau prévu à cet effet dans mon dos. De ma besace en cuir, je sorti une lettre disant que la justice à été appliquée, et, qu’a défaut d’une dette d’argent, une dette de sang à été versée. Le sceau présent sur la carte ainsi que les marques que j’avais habillement disposées ferait accuser la pègre local et fera perdre la crédibilité de tout ce qu’il avait pu dire au cours des négociations.
Ma mission accomplie, je n’eut plus qu’a sortir en laissant quelques traces, histoire de ne pas faire un crime trop parfait et de rendre l’histoire de problèmes avec la pègre plus crédible. Avec un peu de chance, dans un mois je serais de retour au pays.
_________________


Meuporg étant le nom barbare qui désigne les jeux de rôles en ligne, auxquels on prends par avec d'autre compagnons virtuels xD


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Nov - 20:26 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Nogusha
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 122
Localisation: Savoie
rang: Novice
Points: 139
Points/messages: 1,14

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 22:22 (2010)    Sujet du message: [TFO : Livre 1] Chapitre 1 Répondre en citant

allez y, postez vos impressions Smile
_________________


Meuporg étant le nom barbare qui désigne les jeux de rôles en ligne, auxquels on prends par avec d'autre compagnons virtuels xD


Revenir en haut
Auteur Message
Gros-Sebou


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 38
Localisation: France
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 羊 Chèvre
rang: Initié
Points: 84
Points/messages: 2,21

MessagePosté le: Ven 19 Nov - 21:39 (2010)    Sujet du message: [TFO : Livre 1] Chapitre 1 Répondre en citant

Bouhhhh  Okay
_________________


Revenir en haut
Auteur Message
Zeishi


Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2010
Messages: 99
Localisation: Savoie, France
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 狗 Chien
rang: Novice
Points: 98
Points/messages: 0,99

MessagePosté le: Sam 27 Nov - 11:36 (2010)    Sujet du message: [TFO : Livre 1] Chapitre 1 Répondre en citant

J'aime !
_________________
"Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le" Into the wild
Run fast, jump high, climb everywhere, run free.


Revenir en haut
Auteur Message
Ema


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 22
Localisation: LLN
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon
rang: Novice
Points: 64
Points/messages: 2,91

MessagePosté le: Sam 27 Nov - 17:00 (2010)    Sujet du message: [TFO : Livre 1] Chapitre 1 Répondre en citant

Vraiment pas mal ! Smile

Le deuxième paragraphe est un flashback non ?

Sérieux c'est cool Smile


Revenir en haut
Auteur Message
Vivian


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 15
Localisation: chambé
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猴 Singe
rang: Novice
Points: 64
Points/messages: 4,27

MessagePosté le: Dim 28 Nov - 13:57 (2010)    Sujet du message: [TFO : Livre 1] Chapitre 1 Répondre en citant

Nan le deuxième c'est un autre personnage, mais ça se passe au même moment que la première partie, et je raconte juste l'histoire de mon perso
_________________
la naissance n'est qu'une condamnation à mort (cf: Time crisis)


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:06 (2017)    Sujet du message: [TFO : Livre 1] Chapitre 1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    un grain de sable dans l'océan Index du Forum -> Litterature -> Livres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme